Pilote de drone à Valenciennes et proche de Douai, Denain Vidéos-en-Nord

Agence vidéo dans les Hauts-de-France

Douchy-les-Mines: de là-haut, avec ses drones, Aurélien voit la vie autrement

Image 1

Douchy-les-Mines : de là-haut, avec ses drones, Aurélien voit la vie autrement.

« Moi, je vais très doucement, je suis très persévérant. » Aurélien Ceugnart est un touche-à-tout.

Ce fils d’un aide-soignant et d’une mère secrétaire puis mère au foyer est en train de lancer son entreprise de drones.

De là-haut, il voit la vie autrement.

Valérie Aubert
Publié le 29/11/2021 dans le journal La VOIX du nord

Aurélien Ceugnart est un touche-à-tout, curieux de tout.

Il conçoit un site destiné à aider le grand public à réaliser son propre site internet.

Aurélien Ceugnart, 34 ans, a découvert l’informatique en sixième, grâce à un copain de classe.

Assez rapidement, « Il m’a initié, ça m’a passionné tout de suite ! »

Une entreprise parisienne lui achète 5 000 €. Il a 18 ans et termine sa première année de BTS informatique de gestion, en alternance.

« Le site commençait à stagner, j’ai décidé de le vendre. »

Il profite de l’argent gagné pour s’offrir quelques vacances bien méritées.

L’année suivante, il obtient son BTS, puis ce sera la licence pro, développeur – intégrateur web. Il travaille sur le site Consoglobe.com, qui devient Planetoscope.com, qui compile des dizaines de statistiques
partout dans le monde.

« Je m’amuse en travaillant et en faisant des choses qui me plaisent. »

Le Nordiste exerce ensuite toute une série de métiers : conducteur de train de marchandises, gendarme adjoint volontaire, facteur, caissier en libre-service à Carrefour, assistant informatique dans un collège,
agent de sécurité… Ses contrats s’étalonnent entre quinze jours et quatre ans.

Il profite notamment de son job d’agent de sécurité pour apprendre, écouter des podcasts.

Lancement officiel en janvier

Actuellement, il est accompagnant d’élève en situation de handicap, en CE1, à Douchy.

En février 2020, il s’est lancé dans la conception de Imagi-Drone. Une envie qui trouve sa source dans l’achat, il y a cinq ans, d’un hélicoptère 3D, qui lui permet de faire de la voltige. « Le défi technique
m’intéressait », confie-t-il. En février 2020, il a passé son diplôme de télépilote de drone de loisir puis, en juin 2021, le test de télépilote de drone professionnel.

Ces qualifications lui imposent de posséder des connaissances en météorologie, en électricité, de maîtriser les règles de l’air.

Vidéos-en-Nord (Ex-Imagi-Drone – www. imagi-drone .com) a été créée le 8 novembre, « mais le lancement officiel ne se fera qu’en janvier 2022, car j’ai encore des choses à peaufiner : je vais acheter un stabilisateur professionnel, un trépied, une perche pour filmer avec une go pro ». Pour l’heure, Aurélien filme, se perfectionne.

En août, il a suivi une formation intensive d’une semaine pour la certification pratique ; en octobre, il était en formation cadreur drone.

« Je travaille en association avec d’autres indépendants, car cette technologie évolue très vite, il faut du matériel au top, ça coûte cher ! On fait des échanges, des prêts, des prestations ensemble, ce qui permet de proposer plus de choses aux gens : caméras thermiques, drones agricoles, drones porteurs de
médicaments ou d’organes. »

Le montant de ses prestations ? Il les envisage entre 300 et 10 000 €.

Imagi-Drone détient une licence de pilote professionnel validée par la Direction générale de l’aviation civile.

Aurélien Ceugnart est un touche-à-tout, curieux de tout. – VDN

Image 2

Partenaires  |  Mentions légales  |  Politique de confidentialité

© 2023 Vidéos-en-Nord

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner